Follow us Facebook Twitter
Subscribe Newsletter  
49 Swimming Pools
49 Swimming Pools
 

About

49 Swimming Pools

Nouvel album.
Parution en septembre 2014.

Précédemment :

TRIUMPHS AND DISASTERS, REWARDS AND FAIRYTALES
(album, 2009)

THE VIOLENT LIFE AND DEATH OF TIM LESTER ZIMBO
(album, 2011)

A tous points de vue, 49 SWIMMING POOLS est un groupe atypique.

D’abord, c’est un groupe autonome, indépendant sur toute la ligne. Doté de ses propres instruments de travail - studio d’enregistrement, label, structure d’édition - qui sont les outils d’une liberté non négociable.

Du coup, le groupe maîtrise son agenda, et entre en studio quand il le désire. Sans cesse en quête d’aventures et de voyages, 49SwP peut aussi quitter ses terres des bords de Loire pour aller enregistrer à Berlin, à Reims ou LaRochelle (ce fut le cas pour le nouvel album) ou se lancer dans un projet de tournée et d’enregistrement dans l’ouest des Etats-Unis, pour un projet à venir (l’album-concept qui fera suite au nouvel album en 2015).

Ensuite, ces quatre musiciens (Etienne Dutin, Samuel Léger, Emmanuel Tellier, Fabien Tessier) sont français, mais nourris et habités presque exclusivement par des musiques d’ailleurs – Etats-Unis et Grande-Bretagne en lignes de perspective.

Si l’on doit dire « groupe pop » ou « groupe de rock », alors l’ajout du qualificatif «français» relève ici de l’anecdote géographique, tant le souffle de cette écriture (de musiques et de textes) s’inscrit dans un élan qui abolit les frontières.

Cette pop lunaire et cinématographique des années 2000 est une « musique monde », elle a des adeptes chez les enfants du Velvet Underground (les américains Flaming Lips, MGMT,  Dodos, Sparklehorse) comme chez ceux de David Bowie (la Nouvelle-Zélande de Conan Mockasin, l’Irlande des Villagers et de The Thrills), mais elle est aussi chantée et célébrée en Scandinavie, en Australie, en réalité un peu partout dans le monde.

Pour autant, 49 SwP ne se sent pas spécialement « membre d’une scène française anglophone ». Ni dedans, ni dehors. Autonome… Avantage : Emmanuel Tellier, songwriter principal du groupe, parle couramment anglais.

Autre spécificité palpable : ces quatre musiciens sont avant tout des amis. Dans l’univers souvent rugeux de la musique rendue publique (par le biais des albums et des concerts), un monde où les effets de mode et le goût du superficiel font régulièrement office de discours, il faut une vraie unité, un sens profond du collectif, une joie à être ensemble, à jouer ensemble, pour avancer sans jamais dévier de sa ligne. Ecrire des chansons les plus vivantes possibles, mettre en lumière des mélodies qui sortent de l’ordinaire, voilà le genre d’entreprise musicale qui ne peut s’aborder qu’en équipe aux rangs serrés.

Quiconque assistera à un concert de 49SwP se rendra compte, en quelques minutes à peine, sur quoi est construite cette amitié, et de quelle manière elle est mise à l’œuvre au moment de la performance. Une amitié qui s'est également étendue au delà du strict exercice du jeu musical avec une rencontre décisive : celle avec le brillant graphiste français Pascal Blua, devenu rapidement le "5ème" membre du groupe, en charge de toute son iconographie.

Dernière particularité à pointer (si vous découvrez le groupe aujourd’hui) : ses membres avancent tous les poches garnies d’expériences riches et multiples. L’avantage d’avoir (un peu plus de) deux fois vingt ans, c’est qu’on a pu faire/vivre/produire deux fois plus que les gens de vingt ans. Fabien Tessier possède son propre studio d’enregistrements depuis les années 90, et a vu défiler devant ses micros des dizaines de groupes. Emmanuel Tellier et Etienne Dutin ont été membres des groupes Chelsea et Melville, et ont, à ce titre, produit plusieurs disques, beaucoup joué live, et travaillé avec des gens comme Stephen Street, Ian Broudie, Phil Vinall, Erwin Autrique. Samuel Léger, le cadet du quatuor, n’en est pas moins doté lui-même d’un cv déjà éloquent, et de compétences musicales (basse, guitare, chant) assez sidérantes. Fabien Tessier et Samuel Léger ont aussi fait partie du line-up de la tournée 2012 du groupe australien The Apartments (avec notamment Peter Walsh et Amanda Brown des Go-Betweens).

 
 

Avant 49 SWIMMING POOLS 
(Etienne Dutin et Emmanuel Tellier dans CHELSEA et MELVILLE)

CHELSEA
RESERVE AUX CLIENTS DE L’ETABLISSEMENT (album, 1991) (nb : disque produit par Fabien Tessier, de 49SwP)
TRAMWAY (album, 1992)
NOUVELLES DU PARADIS (album 1994)
ME AND MY GOOD FRIENDS (mini-album, 1994)

MELVILLE
EST-CE QUE L’AMOUR RESTERA ? (album, 1996)

 
 

Biography in english